Encéphalite à tiques

Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski-Kelner

L’encéphalite à tiques est une infection virale transmise par les tiques.  On l’appelle également « frühsommer meningoenzephalitis » (FSME) ou « tick-borne encephalitis ».

L’infection survient immédiatement après la morsure d’une larve (0,5-1 mm), d’une nymphe (1-1,5 mm) ou d’une tique adulte (3-10 mm). L’enlèvement rapide de la tique n’empêche donc pas l’infection.

L’infection peut exceptionnellement avoir lieu par l’ingestion de lait (produits laitiers) non pasteurisé(s).

Les symptômes de la maladie (fièvre, fatigue, maux de tête) peuvent apparaître 3 à 28 jours après l’infection.

La maladie évolue généralement de manière bénigne. Des symptômes neurologiques peuvent parfois se manifester et entraîner des lésions résiduelles permanentes voire la mort. En ex-URSS, en particulier en Sibérie, il existe une variante de la maladie avec un taux de mortalité plus élevé.

Il n’y a pas de traitement spécifique. Quelqu’un qui a contracté la maladie est immunisé par la suite.

Zones à risque

L’encéphalite à tiques est présente dans certaines régions boisées  d’Europe et d’Extrême-Orient.

En  Europe, les régions de tiques infectées s’étendent de plus en plus. Les tiques sont généralement actives de mars à novembre. Seule une petite partie de la tique est infectée par le virus. 

Prévention

Protection

Protégez-vous contre les morsures de tique.

Attention aux produits laitiers

Ne mangez pas et ne buvez pas de lait (produits laitiers) non pasteurisé(s).

Vaccination

Un vaccin efficace et sûr est disponible.

En cas de symptômes

En cas de symptômes, un avis médical est nécessaire.

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Retour en haut
×

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.