Hépatite B

Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski-Kelner

L’hépatite B est une inflammation virale du foie, transmise par du sang contaminé ou par contact sexuel. Les voyageurs contractent l’infection principalement lors de rapports sexuels non protégés, mais aussi parfois avec des tatouages, des piercings, de l’acupuncture, des lames de rasoir, des traitements dentaires ou des transfusions de sang.

La maladie se déclare d’abord sans symptômes, mais de la fatigue, une perte d’appétit, parfois de la fièvre, des douleurs abdominales ou une jaunisse peuvent apparaître après quelques mois. Ces symptômes peuvent perdurer de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Certaines personnes contaminées développent une infection chronique qui peut mener à la cirrhose  ou au cancer du foie. 

Zones à risque

L’hépatite B est présente dans le monde entier.

Prévention

Comportement sûr

Utilisez toujours des préservatifs en cas de rapport sexuel avec un nouveau partenaire. Dans certaines régions, les préservatifs sont difficiles à trouver ou ne sont pas fiables. Emportez-en donc avec vous, surtout si vous voyagez sans partenaire. 

Ne faites pas de piercings ou de tatouages en voyage et ne subissez pas de traitements (para)médicaux si cela n’est pas strictement nécessaire. 

Allez chez le dentiste avant le voyage et reportez une visite chez le dentiste autant que possible pendant le voyage. 

Évitez si possible les injections, les perfusions et les transfusions de sang. 

Évitez de vous retrouver à l’hôpital inutilement. Soyez donc prudent dans la circulation et dans les activités à risque comme le rafting, la plongée ou le saut à l’élastique. 

Vaccination

Le vaccin contre l’hépatite B fait partie du schéma de vaccination de base en Belgique. En Flandre, la plupart des personnes nées après 1987 sont vaccinées contre l’hépatite B. 

La vaccination est recommandée pour les voyages en Asie, en Amérique latine ou en Afrique si : 

  • Vous y séjournez régulièrement ou pour une longue période. 
  • Vous voyagez sans partenaire fixe, en raison du risque plus élevé de rapports sexuels non protégés. 
  • Vous y subissez éventuellement un traitement médical ou dentaire ou y entreprenez d’autres activités à risque. 

Schéma

Deux injections à un mois d’intervalle, suivies d’une troisième injection après quatre à six mois. Après les deux premières vaccinations, la protection est généralement déjà très bonne. 

En cas de temps insuffisant et de risque élevé, il est possible de choisir un schéma plus rapide qui nécessite une dose supplémentaire : une dose la semaine 0, la semaine 1 et la semaine 3, et la quatrième dose après 12 mois. 

90 à 95 % des adultes ont suffisamment d’anticorps après la troisième vaccination. Ce chiffre est encore plus élevé chez les enfants. 

Il est recommandé aux adultes de faire une prise de sang un à trois mois après la série complète. Si le titre en anticorps est de 10 UI/ml ou plus, il s’agit d’une protection à vie, même si ces anticorps ne peuvent plus être détectés ultérieurement. Il n’est donc pas nécessaire de procéder à d’autres tests ultérieurement. 

En cas de symptômes

En cas de symptômes, un avis médical est nécessaire.

Informations complémentaires pour les médecins

Informations générales

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Retour en haut
×

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.