Comprimés antimalariques

Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski-Kelner

Les comprimés antimalariques ne sont fournis que sur ordonnance d’un médecin. Les effets secondaires possibles sont généralement légers.

Les comprimés suivants peuvent être utilisés pour prévenir la malaria. Voir aussi les informations sur les comprimés antimalariques chez les enfants et les femmes enceintes.

Attention, les médicaments contenant uniquement de l'artémisinine et des extraits de plantes ou une tisane d’artémisinine sont insuffisamment efficaces.

Atovaquone/Proguanil 250/100mg (e.a. Malarone®)

  • Prenez un comprimé par jour.
  • Commencez à le prendre un jour avant votre arrivée dans la région palustre et continuez jusqu’à sept jours après votre départ.
  • Prenez le comprimé avec un repas riche en matières grasses ou avec une boisson lactée.
  • Prenez-le tous les jours au même moment.
  • L’atovaquone/proguanil peut également être utilisé comme traitement ou traitement d’urgence.
  • Convient pour les enfants à partir de 5 kg. Consultez la dose adaptée.
  • L’utilisation est autorisée pendant la grossesse et pendant l’allaitement. 

 Doxycycline 100 mg

  • Prenez un seul comprimé de 100 mg ou un demi-comprimé de 200 mg par jour.
  • Commencez à le prendre un jour avant votre arrivée dans la région palustre et continuez jusqu’à quatre semaines après votre départ.
  • À prendre avec beaucoup de liquide ou pendant le repas, tous les jours au même moment. Ne pas prendre avec une boisson lactée.
  • La doxycycline peut parfois entraîner des infections fongiques de la bouche ou des parties génitales, ainsi que des éruptions cutanées phototoxiques (allergie au soleil).
  • Autorisée pour les enfants à partir de huit ans. Consultez la dose adaptée.
  • Dans certains cas, après concertation avec un médecin spécialiste, l'utilisation est autorisée pendant le premier trimestre de la grossesse.
  • Ne pas utiliser de préférences pendant l’allaitement.   

Méfloquine 250 mg (Lariam ®)

  • Prenez un comprimé par semaine, un jour fixe.
  • Commencez à le prendre trois semaines avant votre arrivée dans la région palustre jusqu’à quatre semaines après votre départ.
  • Prenez le comprimé avec le repas du soir.
  • Si vous avez déjà pris de la méfloquine, que vous n’avez pas eu d’effets secondaires et que vous ne disposez pas de suffisamment de temps, vous pouvez répartir les trois premiers comprimés sur les jours disponibles avant le départ et prendre le quatrième comprimé le jour de l’arrivée dans la région palustre.
  • Si vous n’avez jamais pris de méfloquine auparavant, vous devez commencer trois semaines avant votre départ pour voir si vous la tolérez. Des effets secondaires éventuels tels que des palpitations, des arythmies cardiaques, des insomnies et des problèmes psychologiques surviennent en effet généralement au début du traitement.
  • La méfloquine peut parfois causer des troubles du sommeil, des palpitations, des convulsions et des effets secondaires psychologiques.
  • En cas d’effets secondaires graves, arrêtez immédiatement la méfloquine et passez à l’atovaquone/proguanil ou à la doxycycline.
  • Emportez toujours avec vous la carte d’alerte avec les coordonnées de votre médecin.
  • Convient pour les enfants à partir de 5 kg. Consultez la dose adaptée.
  • Convient pour les femmes enceintes et pendant l’allaitement.  

D’autres schémas et d’autres médicaments sont utilisés pour le  traitement de la malaria.

Mesures générales de prévention de la malaria.

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Retour en haut

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.