Close

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.

      Excision féminine

      Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski

      L’excision féminine ou mutilation génitale féminine (MGF) est l’ablation partielle ou totale des organes sexuels externes d’une fille ou d’une femme, généralement pour des raisons culturelles. Les MGF sont interdites dans de nombreux pays, mais elles sont encore souvent pratiquées.

      L’excision provoque de fortes douleurs et de la souffrance psychologique et de l’anxiété, mais aussi des inflammations, des saignements abondants et des lésions aux organes environnants. Cela peut parfois conduire à la mort. Outre les problèmes psychologiques, ces mutilations entraînent également des problèmes urinaires et de fertilité ainsi que des complications pendant l’accouchement.

      Les filles qui grandissent en Belgique courent le risque d’être mutilées génitalement lors d’une visite familiale dans le pays d’origine de leurs ascendants.

      L’excision est interdite en Belgique et est considérée comme une forme de maltraitance des enfants ou des femmes. Les personnes ou les membres de la famille qui exécutent ou font exécuter cette pratique sont passibles de poursuites judiciaires, même si l’intervention a lieu à l’étranger. 

      Zones à risque

      L’excision est courante dans un certain nombre de pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Guinée, Burkina Faso...) et d’Afrique de l’Est (Éthiopie, Somalie), mais aussi en Égypte et en Indonésie, et dans d’autres pays d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient, d’Amérique latine et de la Péninsule arabique.

      Voir la carte

      Prévention

      Protégez votre fille

      Ne laissez jamais votre fille seule avec votre famille ou d’autres personnes si vous n’êtes pas sûr qu’elles ne pratiqueront pas l’excision. Avant d’entreprendre le voyage, il est important de voir comment vous pouvez protéger votre fille sur place. 

      GAMS (+32 2 219 43 40) 

      Informez votre famille et vos connaissances

      Dites aux personnes qui souhaitent pratiquer l’excision sur votre fille que vous êtes passible de poursuites à votre retour en Belgique. Il existe un document « passeport STOP à l’excision des femmes » qui a été traduit en dix langues différentes pour vous aider. Ces "passeports" traduits peuvent être téléchargés sur le site Internet de GAMS.

      Pour les agents de santé

      Renseignez-vous sur l’attitude par rapport à l’excision chez les parents issus d’un pays où cette pratique est courante. Renseignez-vous également sur l’attitude de leur famille dans le pays d’origine.

      Pour des conseils, vous pouvez toujours contacter le GAMS.

      En cas de symptômes

      Vous avez subi des mutilations génitales féminines ? Vous avez été excisée et vous avez besoin de conseils ou d’aide ? Appelez GAMS au +32 2 219 43 40 ou envoyez un e-mail à info@gams.be.

      Pas de réseau? Pas de problème!

      Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

      Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
      Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store