Serpents

Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski-Kelner

La plupart des serpents ne sont pas venimeux et n’attaquent pas s’ils ne se sentent pas menacés.

Une morsure d’un serpent venimeux peut faire entrer du venin dans le corps, mais cela n’est pas toujours le cas. On parle alors de morsures sèches.

Certains serpents crachent du venin. Cela est dangereux s’il entre en contact avec les muqueuses, comme les yeux ou la bouche.

Les serpents vivent principalement dans les zones rurales, mais dans certains pays, comme l’Inde, le risque est également présent dans les villes. Le risque de morsures de serpents est généralement faible pour les voyageurs.

Les morsures venimeuses peuvent provoquer localement des douleurs, des gonflements, ou des ampoules, mais aussi des symptômes généralisés comme de l’anxiété, des vomissements, des vertiges, de l’hyperventilation, une chute de la tension artérielle, un choc, une paralysie ou des saignements importants. Sans traitement, elles peuvent entraîner la mort.

Zones à risque

Les serpents venimeux sont présents dans le monde entier, à l’exception du Chili, d’Hawaï, de Madagascar, de la Nouvelle-Calédonie et de la Nouvelle-Zélande.

Le risque de morsures de serpents venimeux est le plus élevé en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et en Afrique subsaharienne.

Les serpents de mer venimeux ne sont présents que dans les zones côtières d’Asie et d’Australie. 

Prévention

Soyez prudent

Portez des chaussures de marche robustes et hautes. 

Restez sur les sentiers afin de bien voir les serpents éventuels. 

Prenez une lampe de poche avec vous si vous sortez la nuit. 

Faites du bruit. Marchez fermement ou frappez le sol avec un bâton. 

Ne touchez pas de serpent mort.  Le réflexe de morsure est toujours présent une heure après la mort, ceci même en cas de décapitation.

Évitez les déchets

Gardez votre maison et votre environnement propres. Les déchets attirent les rats, qui attirent à leur tour les serpents.

Préparation

Lorsque vous voyagez, emportez avec vous un grand bandage élastiqued’au moins 15 cm de large.

Prenez éventuellement avec vous des photos de serpents présents dans la région afin de savoir par quel serpent vous avez été mordu. 

En cas de symptômes

Vous avez été mordu par un serpent?

  • Restez calme et bougez le membre affecté le moins possible afin d’éviter la propagation du venin.
  • Rendez-vous dans un endroit sûr.
  • Appliquez fermement un bandage élastique d’au moins 15 cm de large pour immobiliser le membre, mais veillez à ce qu’il ne soit pas trop serré.
  • Prenez éventuellement du paracétamol contre la douleur, mais pas de l’aspirine (acide acétylsalicylique).
  • Consultez immédiatement un médecin. Appelez votre assurance assistance voyage à cette fin. Le traitement consiste notamment en l’administration d’un contrepoison. Ce contrepoison est différent selon les différentes espèces de serpents. 
  • Décrivez les caractéristiques du serpent. Il est utile de prendre une photo ou le serpent mort avec vous, mais cela s'avère souvent trop dangereux. Un serpent mort garde un réflexe de morsure mortelle pendant au moins une heure.
  • N’utilisez pas de garrot ni de ruban adhésif. N’utilisez pas non plus de pompe aspirante.
  • N’incisez pas la plaie.

Vous avez reçu du venin dans les yeux ou dans la bouche?

  • Rincez abondamment à l’eau claire.
  • Consultez immédiatement un médecin. Appelez votre assurance assistance voyage à cette fin.
  • Décrivez les caractéristiques du serpent. Il est utile de prendre une photo ou le serpent mort avec vous, mais cela  s'avère souvent trop dangereux. Un serpent mort garde en effet un réflexe de morsure mortelle pendant au moins une heure.

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
×

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.