Emporter des médicaments en voyage

Dernière mise à jour : - Auteurs : Mieke Croughs, Ula Maniewski-Kelner

Emportez avec vous un certificat médical ou une liste de médicaments contenant les noms génériques des médicaments que vous devez prendre. Cela est utile si vous devez consulter un médecin, si vous perdez vos médicaments ou si vous êtes contrôlé par les douanes.

Certains médicaments sont soumis à la loi sur l’opium et sont considérés comme des anesthésiques. C’est par exemple le cas des somnifères, de certains analgésiques et des médicaments contre le trouble de déficit de l’attention et hyperactivité (TDAH).  
La « List of narcotic drugs under international control » vous indique à quels médicaments cela s’applique. Si vous emportez ces médicaments avec vous, vous avez besoin d’un certificat médical spécifique :  

  • Pour les pays Schengen, il s’agit d’une déclaration Schengen, remplie et signée par votre médecin. 
  • Pour les voyages en dehors de l’espace Schengen, il est préférable de contacter l’ambassade de votre pays de destination. Faites-le au moins six semaines avant votre départ, car cela peut prendre beaucoup de temps avant que tous les documents soient en ordre. Dans certains pays, comme les Émirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite, l’importation illégale de ces médicaments est sévèrement sanctionnée. 

Si vous devez emporter des seringues, vous avez également besoin d’une déclaration de sécurité signée par votre médecin pour voyager en avion.

Emportez les médicaments dans leur emballage d’origine. Répartissez-les en plusieurs endroits de votre bagage à main afin de disposer d’une réserve en cas de perte d’une partie de vos bagages.

Certains médicaments ne peuvent pas être conservés à une température trop élevée ou trop basse. Demandez conseil à votre pharmacien.

La dose de certains médicaments doit être ajustée si vous êtes malade ou en cas de diarrhée. Discutez-en avec votre médecin.

Les pommades, crèmes et suppositoires peuvent fondre ou geler et devenir ainsi inutilisables.

Tenez compte du fait que des faux médicaments sont vendus dans certains pays. N’achetez des médicaments que dans des pharmacies fiables. Contactez éventuellement votre assurance voyage pour savoir où vous adresser.

Demandez à votre médecin si la posologie doit être adaptée au fuseau horaire en cas de vols vers l’ouest ou l’est.

Demandez à votre médecin si votre traitement doit être adapté en cas de maladie ou de diarrhée.

Ne conservez pas les médicaments dans un endroit trop chaud ou trop froid. Ils ne peuvent pas geler. Ne les laissez jamais dans une voiture quand il fait chaud ou très froid.  

Check-list pour votre pharmacie de voyage

Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien de ce que vous devez emporter avec vous. Cela dépend notamment du type de voyage que vous entreprenez.  

  • Votre traitement d’entretien, pilule contraceptive.
  • Répulsifs anti-insectes, éventuellement une pommade pour adoucir l’effet des piqûres d’insectes, une moustiquaire imprégnée.
  • Crème solaire à indice élevé, protection des lèvres, éventuellement un après-soleil.
  • Solution sucre-sel (ORS) contre la déshydratation en cas de diarrhée.
  • Astringent pour la diarrhée (lopéramide).
  • Antibiotique azithromycine pour la diarrhée sévère (dysenterie).
  • Comprimés antipaludiques
  • Comprimés contre le mal de l’altitude
  • Emportez avec vous un mode d’emploi écrit pour les médicaments de voyage, comme les comprimés antipaludiques et le traitement de la diarrhée.
  • Thermomètre numérique (pas de thermomètre au mercure).
  • Pansements ou sparadraps, compresses stériles, pansements stériles, pansements pour plaies et ampoules, coton, talc, ciseaux, épingles de sûreté.
  • Désinfectant tel que l’Isobétadine ou la chlorhexidine (pas de mercurochrome, pas d’alcool).
  • Désinfectant ou filtre pour eau potable.
  • Alcool pour les mains
  • Pincette à tiques et pincette à échardes
  • Préservatifs
  • Analgésiques et antipyrétiques tels que le paracétamol (pas d’aspirine).
  • Comprimés et/ou spray nasal pour dégager les muqueuses nasales en relation avec des problèmes d'oreilles et de sinus dans l’avion.
  • Médicaments contre le mal des transports.
  • Antihistaminique (contre les allergies)
  • Antiacide (contre l’acide gastrique)
  • Médicament contre les vomissements.
  • Laxatif
  • Collyre apaisant et/ou pommade oculaire antiseptique, quantité suffisante de produits pour lentilles de contact.
  • Somnifère à courte durée d’action.
  • Médicament contre les mycoses de la peau, des pieds ou du vagin.
  • Bouchons d’oreille 

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Retour en haut

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.