Pollution de l'air

Dernière mise à jour :

On parle de pollution de l'air quand il y a trop de substances nocives telles que les particules en suspension le dioxyde d'azote, le benzène ou l'ozone (« smog »). La pollution de l’air peut provoquer ou aggraver des maladies des voies respiratoires et des maladies cardiovasculaires.
Les particules fines (PM2,5) sont particulièrement nocives. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille de viser une valeur de 10 μg/m3 de particules fines (PM2,5).
La pollution atmosphérique peut varier d'un jour à l'autre, en fonction des conditions météorologiques et de la circulation. À l'intérieur, l'air peut également être de mauvaise qualité, par exemple à cause de la cuisson, de la fumée de cigarette, des cheminées, des détergents, du chauffage au kérosène ou au charbon, de l'encens ou des bougies.    

L'indice de la qualité de l'air (IQA) est une bonne mesure de la qualité de l'air et est calculé sur la base de divers polluants importants:

  • Un IQA de 0 à 50 est bon.
  • Un IQA de 100 à 150 peut entraîner des problèmes de santé chez les personnes sensibles.
  • Un IQA de 150 à 200 peut également entraîner des plaintes chez les personnes en bonne santé.
  • Un IQA > 200 est très malsain pour tout le monde.

Le risque d'une courte exposition à l'air pollué est limité pour les voyageurs en bonne santé. Pour les personnes souffrant d'une maladie cardiaque ou pulmonaire, les enfants et les personnes âgées, même une courte exposition peut entraîner des problèmes de santé.

Zones à risque

La norme de qualité de l'air est souvent largement dépassée en particulier dans les villes industrielles d'Afrique et d'Asie. Vous pouvez vérifier la valeur actuelle de l’IQA à votre destination.

Prévention

Informez-vous avant le départ

  • Renseignez-vous avant le départ sur la qualité de l'air à votre destination.
  • Si nécessaire, reportez votre voyage à une saison où la qualité de l'air est meilleure, surtout si vous avez une maladie cardiaque ou pulmonaire.
  • Si nécessaire, téléchargez l'application AirVisual afin de pouvoir facilement surveiller la qualité de l'air et ajuster votre comportement si nécessaire.
  • Il n'est pas certain que l'utilisation d'un masque buccal protège suffisamment contre la pollution de l'air. Si vous utilisez un masque buccal, assurez-vous qu'il soit bien ajusté.

IQA élevé

  • Il vaut mieux rester à l’intérieur en cas d’IQA élevé.
  • Ne faites certainement pas d'efforts ou d'exercices trop lourds, car vous pouvez respirer jusqu'à dix fois plus de particules en suspension.

Qualité de l'air intérieur

  • Évitez les pièces où il y a du feu ou du chauffage au kérosène.
  • Assurez-vous qu'il est interdit de fumer dans la chambre où vous séjournez.
  • Ne brûlez pas d'encens ou de bougies.
  • Aérez régulièrement, si possible pendant des moments où l'air extérieur n'est pas trop mauvais.
  • Pour les séjours plus longs, envisagez  l’utilisation d’ un purificateur d'air dans votre chambre.

Pas de réseau? Pas de problème!

Téléchargez notre application gratuite et accédez à toutes vos informations de voyage hors ligne.

Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Download Wanda app on Google Play Download Wanda app on App Store
Retour en haut
×

      This website requires cookies. Please accept or refuse these cookies first.
      For more info about our cookies, please read our cookies policy.